BTS_ELTK

BTS Electrotechnique par apprentissage

Les conditions pour être apprenti(e)

  • Être âge(e) de 16 ans au moins dans l’année et ne pas avoir atteint l’âge de 30 ans* à la date d’entrée en apprentissage.
  • Être recruté(e) par une entreprise qui a désigné un maître
    d’apprentissage,

Une visite médicale est organisée par l’employeur dans les deux mois qui suivent l’embauche.
Dans certains cas, l’accès au contrat d’apprentissage peut être ouvert aux personnes plus âgées.

* Ce relèvement d’âge limite, expérimenté jusqu’en décembre 2019, concerne 7 régions dont la Nouvelle-Aquitaine. La mesure 7 du projet de transformation de l’apprentissage prévoit cependant une généralisation de ce dispositif au niveau national.
Décret du 30 décembre 2016- JO du 31 décembre
(https://www.legifrance,gouv.fr/eli/décret/2016/12/30/ETSD1637418D/jo/texte)

Les engagements pour l’apprenti(e)

  • Effectuer le travail qui lui est confié (ce travail doit correspondre à la formation inscrite sur le contrat);
  • respecter ie règlement intérieur de l’entreprise et du centre de formation;
  • suivre la formation assurée par le CFA ou l’établissement partenaire (UFA) ; au CFA, l’apprenti(e) garde son statut de salarié(e). La période au CFA est donc rémunérée comme temps de travail;
  • se présenter à l’examen prévu en fin de contrat pour obtenir le diplôme.

Une formation gratuite et des aides possibles

La formation par apprentissage est gratuite pour les apprenti(e)s. Certains coûts induits (logement, transport etc.) peuvent cependant faire l’objet d’aides spécifiques.

Un suivi plus étroit de l’apprenti(e)

Dans les deux mois après l’entrée en apprentissage, un entretien est organisé avec l’apprenti(e), le formateur du CFA, le maître d’apprentissage (et si nécessaire les parents de l’apprenti(e)).
Cet entretien a pour objectif de repérer les difficultés éventuelles que rencontre l’apprenti(e) et de les résoudre afin d’éviter les risques de rupture de contrat.

L’activité du Technicien Supérieur en Électrotechnique est centrée sur les secteurs du tertiaire, de l’habitat, du transport, de la conversion et de la distribution de l’énergie électrique.
Les activités professionnelles du Technicien Supérieur l’amènent aux fonctions suivantes :

  • Etude technique et économique,
  • Réalisation, exécution, industrialisation,
  • Planification, suivi technique et maîtrise des coûts
  • Animation et coordination d’équipes,
  • Essais, mise en service, contrôles,
  • Maintenance, service après-vente,
  • Relations clients fournisseurs.

Son domaine de compétence recouvre : la conception,  la réalisation et la maintenance d’un projet industriel mêlant courants forts des convertisseurs d’énergie (dispositifs d’électronique de puissance), des récepteurs (pompes, ventilateur,…) et courants faibles nécessaire à l’emploi de réseaux qui véhiculent la voix, les données et les images (V.D.I.), tout en prenant en compte la sécurité des personnes et des biens.
L’ensemble de ces compétences lui permet de travailler en autonomie et de conduire une équipe d’intervenants en toute responsabilité.

L’apprenti doit satisfaire aux exigences suivantes :

  • posséder un niveau équivalent au baccalauréat,
  • être âgé de moins de 30 ans,
  • avoir un contrat d’apprentissage.

Conditions inscription 
Tous les candidats sont autorisés à s’inscrire sur cette formation.
Compte tenu des spécificités de ce BTS,  il est conseillé aux candidats d’être titulaires d’un des diplômes suivants :

  • Bac STI2D,
  • Bac S de préférence option Sciences de l’Ingénieur,
  • Bac Professionnel  EEEC.

Inscription :
L’inscription se fait sur le portail Parcoursup : https://www.parcoursup.fr

La formation se déroule sur deux années en alternance entre une entreprise et le centre de formation UFA Charles Coulomb pour 18 étudiants.
L’alternance est généralement de 2 semaines en entreprise, puis 2 semaines en UFA (Unité de Formation d’Apprentis) au lycée, pour un total de 20 semaines en UFA chaque année.

Un volume horaire global de 1365 heures est dispensé en centre de formation (culture générale, anglais, mathématiques, physique appliquée à l’électrotechnique, construction des structures matérielles appliquée à l’électrotechnique, économie et gestion d’entreprise, génie électrique, essais de systèmes).

Il est possible de poursuivre ses études en :

  • licence pro spécialisée ou une L3 mention EEA (électronique, électrotechnique, automatique) ou électricité et électronique,
  • classe préparatoire technologie industrielle post-bac+2 (ATS),
  • écoles d’ingénieurs formation initiale, écoles d’ingénieurs en alternance,
  • formations complémentaires en 1 an (électronique de puissance, énergétique qualité totale, éclairage, automatismes, technico-commercial, etc.).

Un technicien issu de ce BTS peut occuper un poste dans des secteurs aussi divers que :

  • La production d’énergie (électricité, énergies renouvelables),
  • Le transport et la distribution (réseau électrique),
  • La force motrice (activité ferroviaire et navale),
  • L’efficacité énergétique (bâtiments et industrie),
  • L’automatisme industriel et tertiaire (programmation, communication entre les équipements, domotique).
Fermer le menu