BAC_PRO_MELEC

Bac Pro Métiers de l'ELectricité et de ses Environnements Connectés

Le titulaire de ce BAC Pro peut intervenir sur tous les systèmes utilisant l’énergie électrique, machines électriques, installations électriques industrielles ou domestiques. Il est compétent pour agir aussi bien au niveau de la production, du transport, de la distribution ou de la transformation de l’énergie électrique.

Dans la vie active, les caractéristiques de la profession conduisent à assumer des activités variées de réalisation, de mise en service et de maintenance d’installations ou d’équipements électriques.

Ces activités s’exercent sous la responsabilité d’un agent de niveau de qualification supérieur et, au terme d’un temps de pratique professionnelle, en toute autonomie ou en tant que responsable d’une équipe.

L’admission se fait à l’issue de la classe de 3ème après :

  • la décision d’orientation favorable à la seconde professionnelle, prononcée par le conseil de classe du troisième trimestre,
  • et, après la décision d’affectation qui consiste à être admis dans un lycée professionnel.

L’affectation est le résultat d’un processus de sélection informatisée basé sur trois critères :

  • les résultats scolaires de l’année de troisième,
  • l’avis du chef d’établissement (collège)
  • et les capacités prioritairement attendues pour la formation demandée.

L’admission en lycée professionnel doit être obligatoirement suivie d’une inscription de l’élève (dans un délai de 8 jours maximum).

La formation est organisée sur trois années considérées comme un ensemble continu et homogène.

L’élève se voit proposer un large éventail d’activités :

Organisation : il étudie les plans et schémas d’une installation électrique ou d’un équipement à réaliser, il s’informe des consignes de sécurité et des tâches à accomplir, il prépare les outillages et effectue l’inventaire du matériel.

 

Réalisation : sur un chantier, il installe les canalisations électriques et les supports, il pose les réseaux de câbles, assure la mise en place des matériels (prises, interrupteurs etc.), et effectue leur raccordement. En atelier, il monte des armoires électriques, et apprend à fixer et raccorder les divers éléments (relais, disjoncteurs, contacteurs, automates programmables, etc.).

Mise en service : il vérifie que le travail réalisé est bien conforme aux plans et schémas fournis ; il assure le réglage des différents appareils, contrôle les caractéristiques électriques de l’installation ou de l’équipement, effectue les essais électriques « hors tension » puis « sous tension », et vérifie la conformité du fonctionnement, participe à la réception des travaux en présence du client.

 

Maintenance : dans le respect des consignes de sécurité, il répare les équipements électriques (diagnostic, changement des éléments défectueux, remise en service). Il peut également pratiquer des opérations de maintenance préventive (entretien des appareils, remplacement de composants aux dates fixées par le planning).

Cette formation professionnelle, effectuée en groupe de 12 élèves, se complète d’une période de formation en milieu professionnel d’une durée de 22 semaines réparties sur les 3 années. Cette période est déterminante dans la formation, les évaluations conjointes (enseignant/tuteur) étant prises en compte pour l’obtention du diplôme.

Au cours de la deuxième année de formation, les élèves ont la possibilité d’obtenir une certification intermédiaire (un BEP) qui, comme le Bac Professionnel, fait l’objet d’épreuves en cours de formation (CCF) ainsi que d’épreuves ponctuelles.

Comme tout bac professionnel, le bac pro MELEC offre deux possibilités :

  • L’entrée dans la vie active en postulant à des emplois de :
    • Monteur câbleur en construction électrique.
    • Technicien de maintenance en électrotechnique.
    • Technicien de maintenance en automatisme.
    • Technicien d’installation de matériel électrique.
    • Technicien d’installation de matériel électronique de surveillance.
    • Électricien du bâtiment et des travaux publics.
    • Agent technique de contrôle électrique.
    • Opérateur sur machines production automatisées.


  • La poursuite d’études vers :
    • Un BTS Electrotechnique
    • Un BTS Maintenance Industrielle
    • Un DUT Génie électrique et informatique industrielle
    • Diverses mentions complémentaires industrielles…