Objectifs

Le baccalauréat STI2D prépare les élèves à la poursuite d’études supérieures dans les domaines scientifiques et technologiques.
L’enseignement général apporte un solide socle de connaissances dans les domaines scientifique, littéraire et linguistique. 
L’enseignement technologique, quant à lui, privilégie l’analyse, l’expérimentation et la manipulation de systèmes techniques réels et actuels tout en intégrant les notions liées au développement durable.

Contenu

La série Sciences et Technologies de l’Industrie et du Développement Durable se compose de deux spécialités en première, qui fusionnent en terminale pour conduire à la spécialité « ingénierie, innovation et développement durable ».
Trois dimensions constituent le socle des enseignements technologiques :

Cette formation permet de faire vivre aux élèves les principales étapes d’un projet technologique pluridisciplinaire permettant de :
~ favoriser le travail en équipe,
~ s’inspirer et mettre en place des démarches de projets menées dans l’industrie,
~ effectuer des recherches et des expérimentations en autonomie,
~ concevoir/améliorer un produit,
~ apprendre, s’approprier des savoirs dans un but concret,
~ créer, réaliser un prototype,
~ communiquer.

L’enseignement de spécialité « innovation technologique » proposé en
classe de première.

 

Dans cet enseignement fondé sur la créativité, l’approche design et innovation permet d’identifier et d’approfondir des possibilités de réponse à un besoin, sans préjuger d’une solution unique.
Il s’agit de développer l’esprit critique et de travailler en groupe, de manière collaborative, à l’émergence et la sélection d’idées.

L’enseignement de spécialité « lngenierie et développement durable » proposé en classe de première.

L’émergence d’attentes complexes de la société concernant le développement durable, le besoin de performances et la responsabilité sociétale des entreprises dans le déploiement de nouvelles technologies doit se traduire dans la nature des compétences à faire acquérir aux élèves.
Toute réalisation de produit doit intégrer les contraintes techniques, économiques et environnementales.
Cela implique la prise en compte du triptyque
« Matière – Énergie – Information »
dans une démarche d’éco-conception incluant une réflexion sur les grandes questions de société :


– l’utilisation de matériaux pour créer ou modifier la structure physique d’un produit,

– l’utilisation de l’énergie disponible au sein des produits et, plus globalement, dans notre espace de vie,

– la maîtrise du flux d’informations en vue de son traitement et de son exploitation.

 

L’ enseignement de spécialité « ingénierie, innovation.et développement durable » proposé en classe terminale.

Cette spécialité résulte de la fusion des spécialités de première et introduit des enseignements spécifiques d’application. Le programme comprend ainsi des connaissances communes et des connaissances propres à chacun des champs spécifiques : Architecture et Construction (AC), Energie et Environnement (EE), Innovation Technologique et Eco-Conception (ITEC), Systèmes d’Information et Numérique (SIN).

Le programme vise l’acquisition de compétences de conception, d’expérimentation, de dimensionnement et de réalisation de prototypes dans leur champ technique propre selon des degrés de complexité adaptés à la classe terminale.
La mise en oeuvre associe étroitement :

– l’observation du fonctionnement et des solutions constructives d’un produit.

– l’expérimentation et la simulation de tout ou partie du produit.

– le raisonnement théorique nécessaire pour interpréter des résultats.

Fermer le menu